fbpx

Munkhtsetseg

Parcours

Munkhtsetseg, une entrepreneure de l’ESS en Mongolie

Tous les articles en laine (yack, chameau, mouton et cachemire) de la collection Mongol-Mood sont réalisés par quatre femmes, réunies autour de Munkhtsetseg, à l’origine d’une petite entreprise coopérative de confection d’articles en laine. Leur domaine d’activité privilégié est la confection artisanale d’articles tels que bonnet, écharpe, gants, mitaines et châle.
Face aux difficultés économiques et sociales traversées par de nombreuses familles, Munkhtsetseg a décidé d’utiliser sa formation universitaire et son expérience dans l’industrie lainière en Mongolie afin de les aider, en développant une activité viable économiquement. En effet, pour des raisons familiales ou médicales, ces femmes peuvent difficilement  travailler en usine et  doivent donc trouver une façon d’avoir une activité rémunératrice depuis leur domicile ou à proximité.

Formation

S’appuyant sur une formation approfondie en fibre et textile à l’Université de technologie de Mongolie (Oulan-Bator) et sur une expérience de 12 ans dans l’une des plus importantes manufactures de laine et cachemire en Mongolie « Gobi », Munkhtsetseg leur transmet son savoir-faire et son expérience en les formant au travail de la laine et en investissant progressivement dans les premières machines manuelles à tricoter.

détail MOUT-01

Qualité

Toutes les laines sont soigneusement sélectionnées par Munkhtsetseg.

Le cachemire provient de la manufacture « Gobi », une des plus anciennes et importantes de Mongolie, dont la qualité s’exporte déjà en Europe auprès de grande marque de luxe.

La laine de yack provient quant à elle de la région de l’Arkhangaï, au centre de la Mongolie. C’est dans cette région qu’a vu le jour la première coopérative de laine de yack. Développée en partenariat avec AVSF (Agronome et vétérinaire sans frontière) en Mongolie, elle participe au développement d’une filière spécifique pour cette laine, dont la production permet de proposer une alternative à l’élevage des chèvres et à la filière cachemire. En effet, les caprins sont de grands dévoreurs de pâturages, et leur surpopulation génère des dérèglements dans les fragiles écosystèmes des hauts plateaux mongols.

Cach-01
Munkhtsetseg

Aujourd'hui

En banlieue d’Oulan-Bator, dans les quartiers de yourte, ce sont actuellement quatre femmes qui fabriquent quotidiennement ces objets. Elles peuvent désormais garantir l’équilibre de leur famille en produisant elles-mêmes les articles en laine et envisager un avenir différent. 
Aussi, les préoccupations sociales et économiques auxquelles cette initiative répond ainsi que le fonctionnement de ce groupe de femmes, font d’elles des actrices de l’économie sociale et solidaire (ESS) en Mongolie.
Fermer

Se connecter

Fermer

Votre Commande (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.

coorigines

Promotion interculturelle