Nous pouvons le faire

L’écho du virus pour notre marque

Masque de protection en tissu réutilisable

Pas élégant un masque de protection ? Que nenni !

Une petite boutade, certes, en temps de pénurie de masques parce que nous préférons tenter l’ironie pour traverser la période dans laquelle nous plonge le corona virus. Et si ce n’était pas la rareté des masques mais leur esthétisme qui nous amenait à ne pas les porter ? Réponse artistique donc en les créant avec des tissus à la fois beaux et de qualité : wax, coton enduit certifié oeko tex de classe 1, molleton, coton biologique certifié GOTS. De cette façon, nous pouvons dédramatiser le port du masque.

Partout en Asie, la pratique est commune, y compris en dehors des épisodes de pandémie que ce continent connaît mieux que nous. Cette pratique constitue un des outils pour parer aux facteurs déclencheurs de maladies respiratoires, qui dans le cas de l’épidémie de Covid-19 sont aggravants. Ils sont aussi un des éléments des gestes dit barrière dès que les premiers symptômes apparaissent ou par prévention. Le porter sur notre visage, ne doit pas être anxiogène ; il signifie que nous nous soucions d’autrui sans être nécessairement atteint par le virus.

Masque de protection en tissu réutilisable
masque de protection formé en tissu réutilisable
Masque de protection en tissu réutilisable
masque de protection en tissu, réutilisable
Masque de protection réutilisable en tissu
Masque de protection en tissu réutilisable
Masque de protection en tissu réutilisable

Un réseau bénévole de confection de masque

Puis très vite, entre discours officiels, ressentis des professionnels hospitaliers, des personnels soignants et travailleurs, sens pratique et conscience morale, l’alchimie a abouti à un beau processus. C’est celui de la création partout en France de groupe de couturiers et couturières, sur différents réseaux sociaux, permettant de mettre en relation celles (et ceux même si j’utiliserai le féminin, majoritaire dans ces groupes) qui peuvent coudre, avec celles qui savent coudre, avec celles qui distribuent, avec celles qui organisent le tout. Ces initiatives ont été spontanées et instantanées. Il a fallu dans l’urgence tout organiser avec l’énergie de toutes ces petites mains prêtent à aider, mais jamais à n’importe quelles conditions.

En effet, il y a d’abord eu la recherche du bon modèle et des tissus adéquats, en étant à l’affut des avis des centres hospitaliers et des CHU, en France, en Belgique, voire en les contactant directement pour coudre efficacement. S’appuyant sur les publications et retours de ces professionnels de la santé, il y a également eu une phase de rédaction de protocoles de fabrication, de distribution et d’utilisation des masques de protection. Dans certaines régions, les hôpitaux eux-mêmes ont édicté leurs normes et fait travailler leurs médecins hygiénistes sur les matériaux à utiliser, comme à Lille ou Lyon-Grenoble.

Au bout de 10 jours, ce sont le modèle et les mornes de confection finalement édictés par l’AFNOR qui sont choisies par la majorité des couturières. Les réseaux de distribution se sont organisés avec les centres de soins et d’assistance aux personnes, qui reçoivent les masques. Ce sont plusieurs centaines de masques distribués chaque semaine, voire en Ille-et-Vilaine ce sont également des visières de protection fabriquées grâce à des imprimantes 3D.

Aussi Coorigines a suivi ces initiatives et plutôt que de vendre des masques, a participé aux prémices. Au final, ce sont les voisins et l’entourage, localement, qui ont bénéficié de ces premières œuvres d’urgence de la marque. Aujourd’hui nous invitons celles et ceux, qui travaillent dans la santé ou côtoient de nombreuses personnes chaque jour, à se rapprocher des groupes de couture de leurs territoires d’activité. Pour tous les autres, vous pouvez nous contacter et si la poste fonctionne, nous pourrons vous en envoyer.

Bien entendu, les autres masques de protection les homologués sont fermement attendus mais en attendant, sur chaque territoire, les individus se sont organisés avec une efficacité redoutable afin d’intégrer l’ensemble de la problématique liée à la réalisation en urgence de masques réutilisables. On pourra critiquer, exposer scientifiquement la non-recevabilité du processus. L’actualité nous montre que même au plus haut niveau, les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux. Ce qui se joue derrière les querelles autour des positions du Professeur Raoult nous dépasse.

Dans tous les cas, c’est la transparence du processus et des matériaux qui garantit aux utilisateurs de faire leur choix en conscience et il leur appartient, comme avec n’importe quel outil d’y faire attention et de l’utiliser correctement, selon les recommandations des hygiénistes.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Se connecter

Fermer

Votre Commande (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.

coorigines

Promotion interculturelle





Les délais de livraison ne sont pas garantis durant la période de confinement. En vous remerciant de votre compréhension.
libero ut suscipit id ut leo mattis sem,