MONGOL-SQUARE

Châle en laine de yack, Mongolie

Large châle-écharpe très douce, aux mailles dentelées, en 100 % laine de yack, 3 coloris (à choisir ci-dessous), 200 x80 cm

Collection : MONGOL-MOOD

Prix boutique : 117 euros
– 40 % sur notre site uniquement

70,30 

Effacer
Fermer

Informations complémentaires

Poids 0.21 kg
Dimensions 80 × 200 cm
Coloris disponible

Marron, Marron foncé

Fermer

Avis (0)

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “

MONGOL-SQUARE

Châle en laine de yack, Mongolie

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Annuler

Munkhtsetseg, une entrepreneure de l’ESS en Mongolie

Un regroupement de quatre femmes

Tous les articles en laine (yack, chameau, mouton et cachemire) de la collection Mongol-Mood sont réalisés par quatre femmes, regroupées par Munkhtetseg. En effet, elle est à l’origine d’une petite entreprise coopérative, dont tant le fonctionnement que l’utilité sociale et économique, la place parmi ce qu’en France, nous appelons l’ESS, l’économie sociale et solidaire. Leur domaine d’activité privilégié est la confection d’articles en laine (bonnet, écharpe, gants, mitaines, châle, etc.).

L’initiative de Munkhtsetseg, en Mongolie

S’appuyant sur une formation en fibre et textile à l’Université de technologie de Mongolie (Oulan-Bator) et sur une expérience de 12 ans dans l’une des plus importantes manufactures de laine et cachemire en Mongolie « Gobi », Munkhtsetseg a souhaité venir en aide à des femmes de son voisinage, en banlieue d’Oulan-Bator, dans les quartiers de yourte.

le développement d’ateliers individuels hors les murs

Pour des raisons médicales ou familiales, ces femmes peuvent difficilement  travailler en usine et  doivent donc trouver une façon d’avoir une activité rémunératrice depuis leur domicile ou à proximité. C’est ainsi que Munkhtsetseg a commencé à les former au travail de la laine et qu’elle peuvent désormais garantir l’équilibre de leur famille en produisant elles-mêmes les articles en laine. Actuellement, ce sont quatre femmes qui fabriquent quotidiennement ces objets en utilisant de la laine de yack en provenance de la région de l’Arkhangaï, ou du cachemire en provenance de la manufacture « Gobi ».